Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par CFTC Santé sociaux 44 Nantes et Loire-Atlantique

"Sans moyens suffisants le coeur de l'hôpital se brise". La CFTC était représentée à la manifestation du 14 février à Nantes.

La manifestation nantaise entre l'Hôtel-Dieu et la Préfecture a réuni environ 500 personnes selon Ouest-France. Une délégation a été reçue à la Préfecture.

Mais le taux de mobilisation tel que publié par la direction n'était que de 7,23% au CHU de Nantes, avec des pointes aux alentours de 20% en imagerie et en psychiatrie, et donc très inférieur à celui du 14 novembre dernier qui était de 15,87% (le 17 décembre avait vu avec 20,39% le cumul des motivations de grève concernant l'hôpital et concernant les retraites, mais avec sans doute une déperdition du fait de revendications hospitalières noyées dans les revendications sur les retraites).u de journée, deux semaines après la date du courrier... J'attends toujours de savoir si la Fédé a alerté la DGOS au sujet des problèmes récurrents de transmission à Nantes (et sans doute Pays de la Loire : il semble qu'il y en ait aussi au CHU d'Angers, mais que leur direction les diffuserait sans attendre celui transmis par l'ARS).

"Sans moyens suffisants, le coeur de l'hôpital public se brise".  Quelques militants CFTC participant au rassemblement intersyndical CFTC-CGC-CFDT-CIU-CIH devant l'Hôtel-Dieu de Nantes.

"Sans moyens suffisants, le coeur de l'hôpital public se brise". Quelques militants CFTC participant au rassemblement intersyndical CFTC-CGC-CFDT-CIU-CIH devant l'Hôtel-Dieu de Nantes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :